Blablabla·Challenges·En route vers une vie plus saine·Non classé·Questions d'éducation·Tranches de vie

Mini BDC et les écrans

27393881_926830827475221_942258698_o.jpg

Comme la grande majorité d’entre nous, j’ai un smartphone. Et j’ai aussi un enfant de moins de 3 ans. Le rapport entre les deux ? L’addiction qu’a développé Mini BDC face aux écrans et à mon téléphone en particulier.

En novembre dernier, j’ai assisté aux conférences du train Petite Enfance-Parentalité et l’une d’entre elles m’avait particulièrement marquée. Elle était menée par une médecin de PMI, qui alertait le public sur les ravages que provoquent l’exposition des enfants aux écrans (pour ceux qui ont également vu le reportage d’Envoyé Spécial sur ce même sujet, il s’agit d’Anne-Lise Ducanda). A l’époque, je ne mesurais pas trop ce que les écrans entrainaient chez mon fils mais j’ai personnellement passé la journée à vérifier consciencieusement mon fil d’actu FB, j’ai snappé pendant les conférences, j’ai textoté à droite et à gauche, … Comme d’habitude et comme de nombreuses personnes. Soit. Vous verrez le rapport par la suite.

Il y a deux mois, nous sommes partis en vacances avec Mini BDC. Et je crois que la prise de conscience a eu lieu à ce moment là. Mon fils savait ouvrir l’application YouTube, cliquer sur une des vidéos proposées (heureusement, il y a toujours soit des dessins animés, soit des Vlogs de mamans), changer de vidéos quand celle en cours ne lui plaisait plus, … Premier frisson dans le dos de voir que mon tout-petit avait acquis tous ces gestes et qu’il était rentré dans un monde qu’il ne maîtrisait pas. Et dans lequel je n’avais pas envie qu’il reste. Attention, qu’on ne s’y méprenne pas, il ne « choisit » que des vidéos « de son âge ». Il est fan de La Maison de Mickey, de la Pat Patrouille et de Sam le pompier (et moi, je connais les génériques par coeur !). Et il adore chanter des comptines avec le son du téléphone.

Mais je ne veux plus de tout ça. Je refuse l’idée qu’il puisse se sentir en manque d’un écran. Je ne veux pas prendre le risque qu’il préfère, quand il sera beaucoup plus grand, rester devant sa télé/son téléphone/son ordinateur plutôt que d’aller découvrir le monde et de profiter de sa vie.

Sauf qu’aujourd’hui, nous nous retrouvons dans cette situation parce qu’il a subi l’exposition que NOUS lui avons imposée. Oui, NOUS exposons nos enfants quand nous checkons compulsivement nos réseaux sociaux. Oui, NOUS exposons nos enfants quand nous ne savons plus jouer avec eux sans sortir nos téléphones toutes les trois secondes pour les prendre en photo/lire un message/consulter nos mails/passer une commande Amazon. Oui, NOUS avons fait croire à nos enfants que nos écrans avaient une place presque vitale dans NOTRE maison. Oui, si je veux désintoxiquer mon fils, cela passera aussi par la mienne.

A partir d’aujourd’hui, je m’engage donc à :

  • déconnecter mon téléphone du réseau Internet quand je suis à la maison.
  • déposer mon téléphone dans un endroit inaccessible lorsque je suis avec mon fils.
  • ne plus allumer la télé lorsque des enfants se trouvent dans la pièce et que je n’ai pas choisi le programme (bye la télé en bruit de fond)
  • proposer une autre activité lorsque Mini demande à regarder des vidéos sur le téléphone ou en DVD

Je sais que la thématique est très abordée en ce moment et c’est bien. Si vous vous êtes rendus compte aussi que vos enfants étaient accros aux écrans, n’hésitez pas à en parler dans les commentaires. Je culpabilise énormément de l’avoir laissé s’embarquer là-dedans … Mais nous allons redresser la barre et nous en sortir !

Publicités
En route vers une vie plus saine

Petits pas vers une vie plus saine : bilan 2016

Parce c’est ma fleur d’hiver préférée !

Au mois de juin, je vous parlais de nos engagements vers une vie plus saine. Oú en est-on aujourd’hui ? Avons-nous persévéré dans cette voie ? A quelle vitesse ? Je vous raconte tout ! 

(Petite précision : nous ne sommes pas dans une démarche minimaliste, ou zéro déchet, ou vegan. Nous cherchons juste, à notre rythme, à améliorer notre style de vie)


– Prévoir nos menus pour limiter le gaspillage 

En bonne voie mais ça reste laborieux ! J’ai souvent l’impression de tourner en rond, de proposer les mêmes menus,… Du coup, la box Quitoque nous aide pas mal puisque nous avons déjà 4 repas proposés et que les ingrédients sont fournis. 

Le fait de faire les menus m’amène aussi à réfléchir à notre consommation de produits industriels « transformés » (nous ne consommons plus de nuggets, de poissosn panés,…). 

J’essaie également de trouver des produits bios. L’idéal serait le bio local mais je n’ai pas encore lancé de recherches poussées sur cette question.
 

– Limiter l’utilisation de produits chimiques 

Nous avions un tel stock de produits d’entretien cracrabeurk que j’avoue continuer à m’en servir. Par contre, je n’en rachète pas. 

Pour les remplacer, nous utilisons maintenant :

. . . Du vinaigre blanc a la place du liquide de rinçage dans le lave-vaisselle 

. . . Un balai vapeur (+ huiles essentielles sur la lavette)  à la place du produits multiusages pour le sol 

. . . J’ai un peu « menti » en disant que je ne rachetais pas de produits d’entretien. L’exception est faite pour les produits concernant la vaisselle (main et machine) et le linge. Je suis donc dans une phase de test pour voir quelle marque respectueuse de l’environnement pourrait nous convenir. 

. . . Du bicarbonate de soude, un peu partout 

– Limiter notre consommation de viande 

Alors, je ne considère absolument pas que cet objectif est atteint. Il nous arrive de ne pas consommer de viande mais cela reste bien trop rare et irrégulier. Il faudrait vraiment que je me penche sur des menus végétariens à inclure dans mon plan de menus.

– Ce qu’on avait pas prévu mais qu’on a fait quand même :

. . . J’ai investi dans une cup, malgré de très grosses réticences au début. 

. . . Nous avons supprimé l’utilisation du papier d’alu dans la cuisine. 

. . . Nous ne mettons plus l’essuie-tout à disposition de tous. Nous continuons à en avoir en réserve car c’est bien pratique pour les gros accidents (type : vomi) mais nous ne l’utilisons plus pour tout et n’importe quoi. Pour nettoyer, nous prenons les chiffons en Microfibre ; pour essuyer les mains/bouches au cours des repas, nous avons des essuies en tissu,… Bref, nous nous en passons au quotidien. 

. . . Nous avons acheté des gourdes aux enfants pour limiter les petites bouteilles jetables. 

. . . Petit pas à part : j’ai stoppé le café en gobelet au boulot. Ça me fait une tasse supplémentaire à laver par jour, donc ça n’est pas la fin du monde 

Pour 2017, il est prévu :

– d’installer notre potager. Tout petit cette année pour éviter d’être débordés et de le laisser à l’abandon

– d’augmenter la part de gâteaux faits maison pour arrêter d’en acheter tout prêts (pour les petits déjeuners et les goûters) 

– de voir au fur et à mesure ce que l’on peut améliorer 🙂 

En route vers une vie plus saine

Nos engagements « pour une vie plus saine »

Chez les BouillonDeCerveau, on a tendance à consommer beaucoup et mal. Et mal consommer, ça a des conséquences sur notre santé et sur notre budget et ça perturbe un peu nos valeurs. Mais comme on commence à en prendre conscience et qu’on est plein de bonne volonté, on commence à prendre quelques engagements pour changer tout ça ! Et puisque je suis plutôt une adepte du concept des petits pas qui font les grandes avancées, je vous propose de partager ça avec nous !

  • A court terme :
    • Planifier les menus à l’avance pour prévoir les achats de denrées au plus juste et donc éviter de jeter.
    • Diminuer notre consommation de viande (pour l’instant, on part de très loin et on vise juste à prendre un repas sans viande par semaine)
    • Limiter l’utilisation de produits chimiques.

 

  • A moyen terme :
    • Installer un potager ! \o/

Pour l’instant, on va se cantonner à ça et progresser à petits pas. Tous les moins, je vous propose de vous faire un petit récap des astuces qu’on a utilisé, des efforts qu’on a fait, … Et si vous souhaitez également partager vos avancées, n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires, je me ferai un plaisir de les ajouter également dans nos récaps mensuels !