Parce c’est ma fleur d’hiver préférée !

Au mois de juin, je vous parlais de nos engagements vers une vie plus saine. Oú en est-on aujourd’hui ? Avons-nous persévéré dans cette voie ? A quelle vitesse ? Je vous raconte tout ! 

(Petite précision : nous ne sommes pas dans une démarche minimaliste, ou zéro déchet, ou vegan. Nous cherchons juste, à notre rythme, à améliorer notre style de vie)


– Prévoir nos menus pour limiter le gaspillage 

En bonne voie mais ça reste laborieux ! J’ai souvent l’impression de tourner en rond, de proposer les mêmes menus,… Du coup, la box Quitoque nous aide pas mal puisque nous avons déjà 4 repas proposés et que les ingrédients sont fournis. 

Le fait de faire les menus m’amène aussi à réfléchir à notre consommation de produits industriels « transformés » (nous ne consommons plus de nuggets, de poissosn panés,…). 

J’essaie également de trouver des produits bios. L’idéal serait le bio local mais je n’ai pas encore lancé de recherches poussées sur cette question.
 

– Limiter l’utilisation de produits chimiques 

Nous avions un tel stock de produits d’entretien cracrabeurk que j’avoue continuer à m’en servir. Par contre, je n’en rachète pas. 

Pour les remplacer, nous utilisons maintenant :

. . . Du vinaigre blanc a la place du liquide de rinçage dans le lave-vaisselle 

. . . Un balai vapeur (+ huiles essentielles sur la lavette)  à la place du produits multiusages pour le sol 

. . . J’ai un peu « menti » en disant que je ne rachetais pas de produits d’entretien. L’exception est faite pour les produits concernant la vaisselle (main et machine) et le linge. Je suis donc dans une phase de test pour voir quelle marque respectueuse de l’environnement pourrait nous convenir. 

. . . Du bicarbonate de soude, un peu partout 

– Limiter notre consommation de viande 

Alors, je ne considère absolument pas que cet objectif est atteint. Il nous arrive de ne pas consommer de viande mais cela reste bien trop rare et irrégulier. Il faudrait vraiment que je me penche sur des menus végétariens à inclure dans mon plan de menus.

– Ce qu’on avait pas prévu mais qu’on a fait quand même :

. . . J’ai investi dans une cup, malgré de très grosses réticences au début. 

. . . Nous avons supprimé l’utilisation du papier d’alu dans la cuisine. 

. . . Nous ne mettons plus l’essuie-tout à disposition de tous. Nous continuons à en avoir en réserve car c’est bien pratique pour les gros accidents (type : vomi) mais nous ne l’utilisons plus pour tout et n’importe quoi. Pour nettoyer, nous prenons les chiffons en Microfibre ; pour essuyer les mains/bouches au cours des repas, nous avons des essuies en tissu,… Bref, nous nous en passons au quotidien. 

. . . Nous avons acheté des gourdes aux enfants pour limiter les petites bouteilles jetables. 

. . . Petit pas à part : j’ai stoppé le café en gobelet au boulot. Ça me fait une tasse supplémentaire à laver par jour, donc ça n’est pas la fin du monde 

Pour 2017, il est prévu :

– d’installer notre potager. Tout petit cette année pour éviter d’être débordés et de le laisser à l’abandon

– d’augmenter la part de gâteaux faits maison pour arrêter d’en acheter tout prêts (pour les petits déjeuners et les goûters) 

– de voir au fur et à mesure ce que l’on peut améliorer 🙂 

Publicités

4 réflexions sur “Petits pas vers une vie plus saine : bilan 2016

    1. J’ai cru lire ça effectivement 🙂 J’avoue qu’ici, j’oscille pas mal entre « gestes écolos » et « au secours, je n’arrive pas à me passer de certains trucs » (typiquement, les lingettes pour bébé …). J’espère pouvoir m’organiser pour en fabriquer des lavables… On verra dans le prochain bilan ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. pas facile de changer nos habitudes mais toutes les petites victoires sont encourageantes 🙂 j’ai commencé par un truc, puis un autre tout en étant certaine que ce geste était acquis après c’est la routine. les lingettes aussi ça a été dur car j’en prenais pour lui essuyer les fesses mais aussi les mains, la bouche puis un jour après avoir lu la composition de celles que je prenais, je me suis dit « bon aller stop  » mais j’ai pris du coton avec de l’eau (d’ailleurs plus jamais il n’a eu d’erytheme) mais en y pensant le coton c’est pas mieux, il me faudrait des carrés lavables…bon bref tout ça pour dire que ce ne sont que nos propres reflexions qui nous font avancer à notre rythme 🙂

        J'aime

  1. Ça se fait au fil du temps, bravo pour la démarche! Nous sommes ici aussi loin de de l’idéal mais c’est déjà pas mal. Il y a 10 ans jamais je n’aurais cru changer autant.
    Il y a juste une chose où je suis revenue des produits écolos, c’est pour ma douche ( joints noircis), je réutilise une fois par semaine les sprays javel.
    Bonne semaine.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s