Rester fidèle à ses valeurs ou faire plaisir à l’entourage ? 

Une des grandes questions qui m’a toujours travaillée par rapport à la parentalité concerne la transmission des valeurs. Comment accorder les nôtres, en tant que parents, avec celles de notre entourage par exemple ? Comment combiner des idées qui nous sont chères, avec deux enfants qui vivent la moitié du temps dans un autre contexte ? Où placer la limite entre « c’est non négociable » et « après tout, on peut exceptionnellement faire une entorse à nos principes « ? 

Prenons un exemple simple : les zoos. Je n’aime pas ça. Je n’aime ni le concept, ni ce que j’y vois, ni ce qu’on m’en dit,… L’enfermement des animaux, leur dépendance illogique aux humains, les conditions dans lesquelles ils vivent, le fait qu’ils ne soient généralement plus dans les milieux qui leur sont adaptés,… Bref, tout ça me révolte et me déprime. Et pourtant, je suis loin d’être l’amie des animaux mais ça n’est pas le sujet de cet article. Revenons-en donc à nos moutons. Ou à nos zèbres, ça collera davantage au thème ! 

Depuis que la famille BouillonDeCerveau est née, nous ne sommes donc jamais allés dans un zoo, ni dans un parc aquatique. J’essaie d’expliquer,  à chaque fois que je le peux, que les animaux ne devraient jamais vivre dans des cages ; de leur faire prendre conscience de la cruauté représentée,… Mais par exemple, Mamie BDC n’est pas de cet avis. Pour elle, comme Nicolas Hulot, il faut voir les choses pour s’en émerveiller et s’y intéresser. 

Et face à cette situation, plein de questions sont venues à moi : fallait-il rester bloquée sur mes principes ou pouvais-je faire une crois dessus ? Est-ce que les laisser découvrir les zoos (je reste sur cet exemple mais il y en a plein d’autres) ne s’apparentait pas à cautionner quand même ce qui me fait horreur d’habitude ? Est-ce mon rôle, en tant que parent, de les priver de quelque chose dont ils vont aussi entendre parler par leurs copains par exemple ? Est-ce nous devons leur imposer nos valeurs ou les laisser se faire leur propre idée, même si cela déroge à nos règles ? 
Même si finalement, ils sont allés dans ce fameux zoo, ces questions restent sans réponse pour nous à l’heure actuelle et reviennent régulièrement à la surface. Comme pour beaucoup de sujets, on opte pour le compromis et en faisant en sorte que tout le monde soit content. Et chez vous ? Vous suivez strictement ce qui vous paraît important ? Vous restez flexibles avec votre entourage ? Vous ne vous posez pas la question et ne comprenez pas le sujet de cet article ? 🙂 
Belle journée à tous 

[Chut, les enfants lisent] #1

Tous les mercredis, je vois beaucoup de blogueurs répondre à l’appel de Devinequivientbloguer pour le rendez-vous « Chut, les enfants lisent ». Et aujourd’hui, j’avais envie de commencer à vous présenter un de nos livres favoris.

mon-amour-couvOn commence cette première édition avec le livre « Mon Amour« . Il m’avait été conseillé sur un groupe de « bibliothèque bienveillante » et j’en suis absolument ravie.

A partir de l’interrogation d’un enfant (qui peut aussi bien être une fille qu’un garçon) qui questionne sa maman sur son amour, celle-ci lui raconte un secret. Et au fil des pages, elle lui explique comment elle l’aime.

Chez nous, Bébé adore les illustrations qui sont à la fois douces et claires, les textes sont très courts mais tellement beaux. Les situations qui accompagnent le texte sont tirées de la vie quotidienne et on s’y retrouve souvent. Il paraît que de nombreuses mamans pleurent en lisant ce livre, ça n’a pas été mon cas mais il a quand même une place de chouchou !

On aime ce livre et on vous le recommande fortement !

 

mon-amour-int
Toutes les informations sur le livre : éditeur et auteurs
mon-amour-page
Un bébé qui adore tourner les pages et regarder ce qu’il se passe. Comme les phrases sont très courtes, il peut également passer d’une page à l’autre très vite, sans que je sois frustrée de ne pas avoir pu lire le texte ! #LaMamanQuiAimaitTropLire